Esclavage Moderne

( Le travail domestique des enfants )

Au Mali, environ deux enfants sur trois sont économiquement actifs. Ces enfants (âgés de 5
à 17 ans) travaillent entre autres comme domestiques chez des particuliers qui sont parfois
leurs propres parents. Ces enfants sont sollicités dans presque toutes les concessions.


Certaines familles en possèdent même deux, voire trois, selon le volume de la famille.
Les enfants domestiques commencent à travailler tôt le matin et n’arrêtent qu’à 18 heures
pour un maigre salaire journalier de 1000 Fcfa qu'ils reversent intégralement à leurs
parents, car ils travaillent pour ces derniers.


Quand ils ne travaillent pas dans les concessions familiales, ils sont envoyés la plupart du
temps sur les chantiers, dans les carrières ou au champ, des lieux où ils sont soumis à
l’une des pires formes du travail des enfants. Les enfants (surtout les garçons) peuvent par
exemple casser de la pierre qu'ils transportent à bouts de bras à longueur de journée.
Autrement dit, ce sont des enfants particulièrement vulnérables, qui peuvent être soumis à
des abus physiques, et parfois même à de la violence.


Les parents conscient doivent savoir qu’ils exploitent leur enfant, c’est de l’esclavage, ils
doivent éviter et de veiller au bien-être des enfants, en évitant par exemple de leur faire
subir des travaux dommageables pour le corps.
Les parents doivent agir, et vite, pour empêcher le travail domestique des enfants.


Oui à la mondialisation, non-a l’exploitation.